Découvrez nos services d’assistance et de conseil en comptabilité ! Des collaborateurs de haut niveau en comptabilité, fiscalité et juridique vous conseillent.

Faire plaisir à ses employés et ses collaborateurs en leur offrant des cadeaux est une bonne chose, mais il ne faut pas oublier la fiscalité de ces dépenses. En effet, les cadeaux d’affaires et les objets marketing sont soumis à un régime fiscal particulier que l’expert-comptable doit prendre en compte dans ses calculs. Cependant, les objets d’une valeur inférieure à 31 euros donnent accès à une déduction de la TVA tandis que les autres ne donnent pas cette déduction. Sans plus attendre, découvrez la face cachée des objets de marketing, leur fiscalité et comment bien gérer un budget marketing.

Comment acheter des objets marketing d’entreprise ?

Tout entrepreneur doit posséder un large agenda de fournisseurs pour ses diverses commandes. Il en va de même pour les objets marketing qui sont remis au personnel et aux clients pour leur fidélisation. En choisissant les bons fournisseurs, vous pourrez acheter des objets cadeaux à prix doux et donc payer moins d’impôts.

Il est important de demander une facture pour chaque commande faite à un fournisseur. La facture représente la trace de la transaction et elle doit être approuvée par le comptable de l’entreprise. Cette dernière étape est simplifiée en apposant le tampon payé de comptable sur toutes les factures fournies.

Avec une bonne organisation des factures d'objets cadeaux, vous serez en mesure de mieux gérer votre budget, et par conséquent, de réduire vos dépenses en fin d'année. Tout ce dont vous avez besoin est un bon expert-comptable et l'outil qui va avec, le tampon encreur.

Quelle fiscalité pour les cadeaux d'entreprise ?

Le code général des impôts impose la déclaration de toutes les dépenses de l'entreprise, y compris les objets marketing et les cadeaux. Si cela n'est pas fait, l'enseigne encourt le risque d'amendes.

La déclaration doit figurer sur le relevé détaillé des frais généraux ou dans les résultats de l'entreprise. Pour ce second type de déclaration, il est choisi si la somme totale des dépenses dépasse 3000 euros.

Cependant, deux exceptions échappent aux déclarations fiscales :

  • Les cadeaux marketing à bas prix : il s'agit des cadeaux conçus à des fins publicitaires et dont la valeur unitaire ne dépasse pas les 30 euros par bénéficiaire ;
  • Les voyages d'agrément : si l'entreprise offre des voyages à ses concessionnaires ou ses revendeurs, le coût de ces voyages n'est pas soumis à une grande taxe.

Qu'est-ce qui est considéré comme cadeau d'entreprise ?

Le cadeau d'entreprise, tout comme les objets marketing, doit comporter le logo de l'entreprise, le nom ou un marquage apparent et indélébile. Le siège social ainsi que les moyens de contacter l'entreprise doivent figurer sur les objets offerts aux collaborateurs.

Les étiquettes ne sont pas des marquages valables pour les cadeaux d’entreprise.

La TVA est-elle récupérable ?

Vous ne pouvez récupérer la taxe des cadeaux et objets marketing que si leur valeur unitaire est très faible. De ce fait, les objets dont le prix d’achat ne dépasse pas les 30 euros TTC donnent droit à la déduction de la TVA qui s’applique dessus. Néanmoins, pour les cadeaux dont la valeur unitaire dépasse 31 euros TTC, la TVA qui s’applique dessus n’est pas déductible. Cela s’applique même aux objets qui sont fabriqués par l’entreprise.

Quelques exceptions existent et permettent à l’entreprise de récupérer sa TVA sur certains objets. Il s’agit essentiellement des présentoirs publicitaires. Contrairement aux objets marketing à usage personnel, la valeur maximale des présentoirs pour une déduction de la TVA est de 110 euros TTC, et ce, quel que soit le nombre d’objets remis au même bénéficiaire.

En plus de cela, les échantillons comportant la notion « vente interdite » ou les spécimens comportant la même notion bénéficient eux aussi d’une déduction de la TVA.

Objets marketing et rentabilité

Le but premier d’une entreprise est de rentabiliser ses dépenses, même quand il s’agit d’offrir des cadeaux aux employés et aux clients. Le choix le plus intéressant pour rentabiliser les dépenses est de choisir des cadeaux d’affaires dont le prix ne dépasse pas 31 euros TTC. La valeur de ces objets est déductible du bénéfice imposable lorsqu’ils sont offerts ou exploités. Cela permet à l’entreprise de récupérer la TVA, et donc, de faire des économies sur ses dépenses tout en faisant plaisir aux différents acteurs de sa chaîne de travail.